Le Wax, vous connaissez ?

Mar 14, 2022 | Wax

Origine Indonésie et fabriqué en hollande

L’histoire de ce tissu coloré remonte au début du XIXe siècle.

Contrairement à ce que l’on pense le tissu en coton imprimé wax tire ses origines du Batik Indonésie.

À l’origine, ceux sont les industriels Britannique puis Hollandais qui imaginent ce tissus, et s’inspirent de la technique du batik javanais (impression d’étoffes).

Wax signifie cire en anglais. Également appelé « tissu africain, pagne »,le wax est constitué d’un textile 100% coton, en qualité supérieur, qui aura reçu sur ces deux faces une fine pellicule de cirage, ce qui lui confère des propriétés hydrophobes. Les cires déposées sont ensuite colorées et forment des motifs qui varient à l’infini dans une recherche esthétique et de créativité.

La cire est ensuite enlevée à l’eau chaude ce qui laissait apparaître les motifs parfois irréguliers , d’où le mot wax qui signifie cire en anglais. Ces opérations au début manuelles sont aujourd’hui automatisées.

Une pièce complète de ce textile, se nome “un complet” et mesure 6 yards soit 5,48 mètres de long sur
1,20m de large. Il est possible d’en acheter 1/2 pièce , dans ce cas la vendeuse, car c’est généralement des femmes qui s’occupent de la vente de tissus, fait une petite entaille à la moitié du complet et fend à main en suivant le fil, le complet en deux.

Le wax acheté servira à confectionner chez le tailleur les vêtements quotidiens bombas, boubous,
robe, 2 pièces brodées… sur les mesures individuelles selon la commande.. Du sur mesures à la portée de tous adapté à la morphologie unique de chacun , le rêve !
Et maintenant avec akbk des chaussures!

Par la suite dans les années 1890, les Hollandais de la firme Vlisco s’inspirent des motifs africains pour tenter de le vendre alors en Afrique, via l’actuel Ghana, le succès là est immédiat.

Le wax est alors commercialisé sur toute la côte du Golfe de Guinée, situé en Afrique de l’ouest.

Diffusé en Afrique

Au départ c’est un produit de luxe, puis dans les années 1950, il est popularisé par les “Mamas Benz”. Ces revendeuses togolaises vont diffuser le tissu largement. Comme ce tissu n’est pas lié à une population africaine particulière, tout le monde se l’approprie. Il devient un tissu panafricain.

Comme c’était déjà le cas en Indonésie, le wax est aussi un outil de communication, de propagande ( élection politiques, campagne de prévention sanitaire , religieux,…).

Les motifs et les teintes ont des significations particulières selon l’évènement et les circonstances : mariage, deuil, communion, baptême, fin d’études, uniforme scolaire….

LE TISSU DU “MARIAGE DE LA TANTE”

L’ors d’un événement familiale tel un mariage, une communion ou pour rendre hommage à un cher défunt, un tissu est sélectionné par le noyau de la famille, et une grande quantité du stock est acheté chez les revendeurs des marchés . Le tissu sélectionné est alors distribué à tout le clan , comme signe distinctif et privilégié, tel un uniforme de cohésion d’harmonie des cœurs en cette période.

Ainsi chacun peut à sa guise se faire coudre le vêtement qu’il lui plait avec ce tissu, car oui en Afrique aller chez un couturier est plus abordable et plus naturel, que d’acheter du prêt à porter!

La tenue , le tissu est alors conservé et reporté en se remémorant ce jour, cet événement, ces moments en famille.

Couple en pagne tissu fleurs de mariage

Produit en Chine

​Dans les années 1960, à l’aube des indépendances , plusieurs pays africains se mettent à produire eux-mêmes du wax. C’est le cas au Ghana, au Sénégal, au Nigéria et en Côte d’Ivoire. Beaucoup d’usines ont depuis été rachetées.

Dans les années 1990-2000, les “Mamas Benz “et les productions locales sont concurrencées par l’arrivée de wax “made in China”. La Chine se met à produire du wax bon marché. Aujourd’hui la production chinoise représente 90% du marché du wax.

aujourd’hui LE WAX SE RETROUVE PARTOUT, et dans la chaussure !

Il est utilisé noués à la taille, les tenues traditionnelles, ou encore pour la confection de vêtements, la décoration intérieur et l’accessoirisation.

Consécration de la richesse culturelle et historique véhiculé par ce tissus coloré , le wax est inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco depuis 2009.

” Le wax : itinéraire d’appropriations culturelles” Par Elsa Mourgues

https://www.radiofrance.fr/franceculture/le-wax-itineraire-d-appropriations-culturelles-3751451

Depuis le milieu des années 2000, le wax s’invite dans les collections de prêt-à-porter en Europe et en Amérique, qui le propulse sur le devant de la scène, permettant ainsi de démocratiser son usage.

Avez-vous appris quelque chose ?

Où sont fabriquées les chaussures de la marque AKBK ?

Où sont fabriquées les chaussures de la marque AKBK ?

Chaque modèle marie le caractère noble et naturel du cuir et l’originalité du wax, le savoir-faire français et la culture africaine… signature de la marque AKBK. La Babies, la sandale à talon haut pour les femmes élégantes qui ne souhaitent pas passer inaperçues, est...

lire plus